Get Adobe Flash player
Chiffres clés
chiffres_cles_4
La FEMDH est proche de chez vous
Si votre département n'apparait pas ici,
consultez notre page de contact national.
Congrès 2014
Du 2 au 4 octobre à la Grande Motte
Quelles pratiques pédagogiques pour des élèves suivis dans la durée?
Congrès d’Annecy 2011
Congrès de Biarritz 2009

Accueil

Créée en 1992, la FEMDH est agréée par
le Ministère de l’Education Nationale.
Elle regroupe des associations dont l’engagement est d’assurer un enseignement gratuit aux enfants
malades ou accidentés.

Maintenir la scolarité, c’est continuer à apprendre, éviter l’isolement, penser à autre chose… C’est surtout être comme ses pairs.

Ce sont des cours particuliers adaptés. Ils sont dispensés par des équipes pédagogiques bénévoles et qualifiées.

FEMDH, Notre histoire

  • 1930 : en accord avec les autorités administratives des hôpitaux se créent à Paris et à Lyon deux associations,  soucieuses de permettre aux jeunes malades et accidentés de poursuivre leur scolarité.
  • 1970 : l’Education Nationale crée des postes d’instituteur dans les hôpitaux. Les associations existantes poursuivent leurs activités en complémentarité de ces structures.
  • 1992 : quatorze associations se retrouvent à Paris et décident de fonder la FEMDH, avec le soutien de la Fondation de France.
  • 1995 : signature d’une convention avec le CNED
  • 1996 : signature d’une convention avec le Ministère de la Santé.
  • 1996 : la FEMDH reçoit un agrément de l’Education Nationale.
  • 2003 : 55 Associations et antennes.
  • 2005 : signature d’une convention cadre avec le Ministère de l’Education Nationale. Elle regroupe 65 centres d’intervention : 26 associations, leurs 30 antennes et l’Association de Paris qui couvre 8 départements.
  • 2006 : signature d’une Convention avec le Ministère de l’Education Nationale.
  • 2007 : Congrès à Paris.
  • 2009:  Congrès à Biarritz.
  • 2011: Congrès à Annecy.
  • 2014: Congrès à la Grande Motte.

La FEMDH, ce sont 65 antennes en France…

Annecy, Arles, Auch, Bayonne, Beziers (et antennes), Bordeaux (et antennes), Castres, Chalon en Champagne, Chambery, Foix, Grenoble (et antennes), Istres, Lyon (et antennes), Montpellier, Montauban, Montluçon, Nancy, Nîmes, Nouvelle Calédonie, Orléans (et antennes), Paris (et Île de France), Pau, Périgueux, Provins, Lille-Roubaix (et antennes), Saint Julien en Genevois, Saint Lô, Tarbes, Thonon, Troyes, Toulouse… et toutes celles qui rejoindront la FEMDH parce que chaque enfant malade a droit a une scolarité.